La crémation

L’inhumation

Qu’est-ce que c’est ?

C’est une technique funéraire visant à réduire en cendres un corps humain par le feu. C’est le fait d’enterrer le cercueil dans lequel se trouve le défunt ou la défunte.

Délai

La crémation doit se dérouler entre les  24 heures et les 6 jours suivant le décès (en France) de l’individu. Cependant, si le décès est intervenu à l’étranger ou dans les DOM-TOM, la crémation doit avoir lieu dans les 6 jours suivant l’entrée du corps en métropole. Comme la crémation, le délai de l’inhumation doit être compris entre 24 heures et 6 jours et les mêmes règles sont appliquées en cas de décès à l’étranger ou dans un territoire d’outre-mer.

Lieu

Cette opération a toujours lieu dans un crématorium (lieu d’incinération). La plupart du temps, la cérémonie a lieu dans le cimetière de la commune où le défunt était originaire, dans la ville où il est décédé ou encore dans la sépulture familiale.

Autorisation

Une autorisation du maire est obligatoire, elle doit être couplée avec un certificat médical confirmant le décès. L’inhumation dans un cimetière doit être autorisée par le maire de la commune concernée.

A savoir

Les cendres peuvent être :

  • Inhumées dans une urne portée à une sépulture ou au monument d’un cimetière
  • Déposées dans un columbarium
  • Placées dans un jardin du souvenir (espace réservé au sein d’un cimetière)
  • Dispersées en pleine nature

On ne peut pas conserver l’urne des cendres dans une propriété privée.

  • Être enterré dans une propriété privée est autorisé sous certaines conditions (composition du sol, conditions sanitaires …). La demande doit être faite auprès du préfet du département concerné.
  • La sépulture est aménagée selon les souhaits du défunt ou le cas échéant selon ses proches.

Les conseillers funéraire du Centre funéraire Rolet, des pompes funèbres Balmat et de Cluny sont là pour répondre à la moindre vos questions.